Vie agence

Après le BAT

Vos dernières corrections sont intégrées, le BAT est signé, votre support peut maintenant être imprimé… Pas si vite ! Notre travail n’est pas encore terminé ! Petit tour, en coulisses, pour découvrir ce qu’il se passe après votre BAT.

La relecture qualité

Une fois le BAT validé, l’épreuve est scrupuleusement contrôlée et relue par un binôme graphiste / conseil extérieur au projet. Ils traquent non-conformités graphiques, typographiques, coquilles… Si besoin, leurs ultimes corrections sont intégrées au fichier.

Préparation du fichier pour l’imprimeur

Une fois ces ultimes corrections effectuées par le graphiste en charge du projet, il est temps de préparer le fichier pour l’imprimeur (le « Print »). La chromie des photographies et illustrations est travaillée pour en assurer le meilleur rendu, les indications de découpes, marges, débords, façonnage, finition… sont intégrées à destination de l’imprimeur. Les éventuelles surimpressions sont vérifiées. Enfin, on exporte le fichier Print pour l’imprimeur. En parallèle, nous planifions avec l’imprimeur la réalisation de votre projet (envoi du fichier, lancement de l’impression, délai de fabrication et de livraison) et formalisons la commande.

Chez l’imprimeur

Le fichier Print est transmis à l’imprimeur ! Là encore, une vérification est effectuée par les équipes PAO de l’imprimerie, avant de passer à l’imposition et la réalisation des plaques, qui permettent de réaliser l’impression.

L’impression est lancée. Selon le grammage du papier, la technique d’impression retenue, un temps de séchage plus au moins long est à prévoir avant de passer aux étapes de finition (vernis, rainage, pliage…) et de façonnage (pliage, encartage…). Le délai de ces dernières dépend de leur complexité, de leur exécution (manuelle ou à la machine) et du nombre d’exemplaires. Enfin, les supports sont conditionnés (en films, cartons…), prêts à être expédiés.

Auteur


Cécile Descamps

Cécile Descamps

Consultante éditoriale